PROCESSUS ELECTORAUX ET INSECURITE EN AFRIQUE CENTRALE : le cas des élections générales de 2020-2021 en République Centrafricaine

Auteur
Boris METSAGHO MEKONTCHO
Publicateur

CREGRISA

Date de publication

Jul 17, 2023

PROCESSUS ELECTORAUX ET INSECURITE EN AFRIQUE CENTRALE : le cas des élections générales de 2020-2021 en République Centrafricaine

Sous la forme d’une chronique sociologique, cet article se propose d’analyser l’insécurité liée aux processus électoraux en Afrique centrale, à partir des élections générales de 2020-2021 en République Centrafricaine comme cas d’étude. Il montre que ces élections sont advenues dans un contexte d’impasse politique et d’insécurité grandissante animée par des groupes armés non-étatiques. Ce qui a constitué des risques de violences dans la phase pré-électorale, électorale et post-électorale. Ces violences électorales ont amplifié en retour l’insécurité, ébranlant davantage les fondements de l’Etat Centrafricain et ont des effets tant sur le plan politique, économique que social. Ce qui interpelle les partenaires internationaux à réinventer leurs politiques de promotion de la démocratie et d’assistance électorale dans les pays en conflit. C’est une erreur de se montrer trop formaliste et de vouloir à tout prix maintenir une élection dans un contexte d’insécurité et de faillite de l’Etat, d’absence de l’Etat de droit, de réconciliation nationale, etc.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *